• Célébration de Noël (2017)

    Célébration de Noël (2017) Célébration de Noël (2017)

              Célébration de Noël (2017) Célébration de Noël (2017)

                        Célébration de Noël (2017) Célébration de Noël (2017)

    Célébration de Noël (2017) Célébration de Noël (2017)

              Célébration de Noël (2017) Célébration de Noël (2017)

                        Célébration de Noël (2017) Célébration de Noël (2017)

    Célébration de Noël (2017) Célébration de Noël (2017)

        

    Mille petits riens pour vivre un Noël du Cœur

    Le conte « L’arbre aux petits riens » nous a invité à la réflexion et à l’échange pour ensuite repérer les petites choses simples, les « petits riens », que chacun porte en soi pour prendre sa part en les mettant en œuvre et favoriser ainsi la paix, la joie, l’amitié.

    Avant de se séparer pour le temps des vacances, nous avons été invités à célébrer Noël en offrant nos « petits riens » repérés et vécus pour accueillir Jésus, le tout petit qui vient aimer le monde.

    Par des petits riens, chacun contribue à faire du monde, un monde de coeur :

    "en prononçant avec un petit rien de mots, en adoptant un geste tout simple de gentillesse qui n'est presque rien"...

    En découvrant que le "petit rien" de chacun peut changer le monde en le transformant en monde du coeur.

     

    Une très belle célébration : merci à tous !

     

    voici le conte : " L’arbre aux petits riens"


    Dans un petit village près d’une forêt, les habitants vivent dans la paix, la joie et l’amitié. Rien ne peut faire obstacle à ce que cela soit ainsi depuis très longtemps.
    De passage chez sa grand-mère pour les vacances d’été, le jeune Luis aime aller faire du vélo et rejoindre ses copains sur la place du village. Là, ils aiment se retrouver à l’ombre des grands platanes. Leur plaisir est d’écouter simplement les paroles échangées entre les anciens, venus en fin de journée, se rafraîchir au petit vent léger qui se lève chaque soir à ce moment de juillet.
    Comme à son habitude, Luis enfourche sa bicyclette pour aller rejoindre sa bande de copains. Ils ont décidé de se retrouver près de la fontaine. Alors qu’ils finissent de s’amuser à s’éclabousser, Luis s’installe sur un banc. Non loin de lui, une conversation s’anime...
    -  Et, tu te souviens quand nous allions à travers champs retrouver notre arbre ?
    -  Comme je m’en souviens ! Je me revois enfant courant vers lui, mon petit papier dans la poche. J’avais tellement peur de le perdre ce p’tit papier ! Je n’aurais alors rien eu à déposer dans les petits trous de la vieille écorce !
    Luis s’interroge. De quoi parlent les deux vieilles amies ? Un arbre ? Un petit papier ? Mamine pourrait certainement lui en dire un peu plus. Elle habite le village depuis toujours. À la fin du dîner, Luis se dit que c’est le bon moment pour essayer de percer le mystère de cet arbre.
    -  Dis Mamine, est-ce que tu connais un arbre dans la forêt, ami des enfants ?
    -  Un arbre ami des enfants ? Je ne suis pas sûre de bien comprendre.
    -  Cet après-midi, j’ai entendu deux vieilles dames sur la place, près de la fontaine, qui se souvenaient d’un arbre. L’une d’elles a dit qu’elle avait peur de perdre son petit papier qu’elle avait dans sa poche.
    Un grand sourire illumine le visage de Mamine. Elle ferme les yeux quelques instants pour aller chercher tout au fond de son cœur, un moment heureux de son enfance.
    -  Je pense comprendre, Luis. Ces deux vieilles amies parlaient certainement de l’arbre aux petits riens.
    -  L’arbre aux petits riens ? Mais c’est quoi cet arbre ? Il pousse où ? On peut encore le voir ?
    Assis tous les deux sur le petit mur de pierre dans le jardin, Mamine entraîne Luis dans ses souvenirs d’enfance.
    - Cet arbre est le plus vieil arbre de la forêt. Dans la région, on dit même qu’il aurait plus de mille ans. On raconte que depuis toujours les habitants du village, qui ont réalisé quelque chose de simple mais de tellement beau et fort pour rendre la vie plus belle autour d’eux, l’écrivent sur un petit bout de papier. Et, ce petit rien qu’ils ont écrit, ils s’empressent d’aller le déposer dans les petits trous de l’arbre. C’est pour cela que nous appelons cet arbre, « l’arbre aux petits riens ». Un petit rien peut paraître bien peu de chose mais il apporte là où l’on vit : la paix, la joie et l’amitié !
    - Et, « un petit rien », c’est quoi ?
    - Ça peut être un sourire, un coup de main, un mot gentil, un merci... tout ce qui rend la vie plus belle !
    - Tu allais, toi, voir l’arbre aux petits riens ?
    - Oui, j’y allais de temps en temps, toute contente et je peux te dire que, durant toutes ces années, j’en ai glissé des petits papiers pour confier à l’arbre tous ces petits riens que j’avais réalisés. Une chose, Luis, ces petits riens ne sont pas déposés là une fois pour toutes. Ils continuent à habiter les cœurs. Ainsi... tu vois Luis... il est arrivé qu’une année... et c’était d’ailleurs une nuit de Noël... alors qu’un vent froid soufflait sur le village, un homme et une femme venus de très loin se cherchaient un abri. Ils avaient quitté leur pays déchiré par la guerre... La femme était enceinte... C’est auprès de l’arbre aux petits riens qu’ils trouvèrent refuge. Au petit matin, des hommes passant près de l’arbre, trouvèrent l’homme et la femme à l’abri dans le tronc. Leur visage était tout lumineux... Leur enfant était né durant la nuit. Tu vois Luis, ce sont les villageois qui, par leurs petits riens, ont rendu l’accueil de ces nouveaux venus possible, parce qu’en écrivant leurs petits riens sur un bout de papier, ils ont pris conscience des belles choses – toutes simples – qu’ils portaient en eux... et ils ont continué d’en vivre. Ainsi, pour chacun et tous ensemble, ce Noël fut un vrai Noël du cœur ! Et tu sais Luis, nous continuons encore d’en vivre aujourd’hui...
    - Mamine, tu m’emmèneras voir l’arbre aux petits riens ?
    - Pourquoi Luis ? Toi aussi tu as un petit rien à y déposer ?

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 12:15

    Bonjour Dominique

    Merci pour ce partage !

    2
    Constance
    Mercredi 3 Janvier à 14:52

    Bonne année Mme Royer!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :